Bon plan à New York, Tourisme, Shopping ...

Ellis Island

Ellis Island

Ellis Island représente l’histoire tragique et mouvementée de l’immigration massive qu’a connue l’Amérique tout au long de son passé.
Que serait ce pays, sa richesse, sans l’apport culturel de ces milliers de personnes venus de toute l’Europe ? Visiter cette île, c’est faire un voyage dans le temps, c’est marcher dans les pas de ces hommes et de ces femmes courageux et volontaires qui avaient décidé de tout quitter pour trouver un monde meilleur. Ellis Island est encore habité, entre ses murs, de l’âme de ces milliers de vies qui attendait le droit de vivre sur cette terre de liberté, l’Amérique. Surnommée aussi The Island of Tears, « l’île des pleurs », pour se souvenir que certains immigrants, bien que très peu, étaient refoulés.

Ellis Island, terre d’accueil, porte sur l’Amérique

Cette île en forme de U parfait a été la terre première, le havre d’accueil de centaines de milliers d’immigrants de 1892 à 1954. Sa structure a été conçue pour laisser les bateaux rentrer au plus près des quais de débarquement et des bâtiments. Ses immenses bâtisses permettaient de faire manger et dormir tous les arrivants. Le mur de l’immigration retrace une histoire riche, mais parfois tragique de ces millions d’immigrés qui voyaient en l’Amérique la terre promise. Les grands bâtiments de briques rouges renfermaient de vastes salles d’accueil, réfectoires et dortoirs pour héberger les personnes avant l’obtention tant attendue du précieux sésame.

Ellis Island passé

L’Amérique à portée de bateaux

La situation d’Ellis Island est d’une beauté à couper le souffle. Et en abordant sur son quai, on ne peut s’empêcher de penser à tous ces gens épuisés et nourrit d’espoir qui tournait leur regard vers la ville. Ils découvraient enfin, après des heures de traversée, New-York, là-bas de l’autre côté de la baie, si proche et si lointaine à la fois.

La visite de l’île est un véritable voyage dans le passé. Les milliers de visiteurs qui arpentent bâtiments et parc découvrent avec émotion l’image de ce passé pas si lointain. Au milieu de l’île, la statue de la toute première immigrante, Annie Moore, 15 ans rappelle à nos mémoires, que 1892 n’est pas une date si éloignée que cela.

Ellis Island actuellement

Comment aller à Ellis Island

Visiter Ellis Island est réglementé et vous ne pouvez pas le faire par vos propres moyens. L’accès à l’île est autorisé à une seule compagnie de bateaux : La « Statue Cruises ». Il n’y a que deux points de départ possibles, de part et d’autre de la Statue de Liberté.

Le premier se trouve à l’extrême sud de Manhattan à Battery Park et l’autre à Liberty State Park au New Jersey. Il est bon de savoir qu’aucun billet ne s’achète sur place toutes les réservations se font par internet ou par téléphone et plusieurs semaines à l’avance. Sur place, l’attente peut être longue en raison des nombreux contrôles de sécurité. Il est avantageux de prévoir une visite très tôt le matin, la première, celle de 8 h, est la plus calme de la journée.

Ellis Island, c’est avant tout la visite du musée, immense bâtiment de brique rouge, aux monumentales salles. Un grand hall éclairé d’une verrière en fer rouge accueille les visiteurs. De nombreuses photos, panneaux explicatifs, retracent en détail l’histoire de ce lieu.

musée Ellis Island

Depuis quelque temps, une très beau projet initié par l’association « Save Ellis Island » présente une exposition de photographie intitulée « Unframed, Ellis Island ».
Sur 16 murs de l’immense et ancien hôpital, dans les lieux mêmes où des milliers d’immigrants étaient soignés, des photographies grand-format montrent les visages en noir et blanc de l’époque.
En visitant Ellis Island, l’île de l’espoir, vous revivrez et sentirez certainement le poids de cet horizon et de cette attente teinté d’espérance qui habitaient ces milliers de déracinés. Un voyage dans un passé pas si lointain, une plongée au cœur de l’exil, qui permet de mieux comprendre peut-être, ce que ressentent les immigrés d’aujourd’hui partout dans le monde.

Laisser un commentaire