Bon plan à New York, Tourisme, Shopping ...

Notre guide complet du musée Gugguenhiem de New York

Notre guide complet du musée Gugguenhiem de New York

Avec sa silhouette de cupcake inversé, le musée Guggenhiem de New York est une prouesse architecturale qui abrite de nombreuses œuvres contemporaines et modernes.

Dès son ouverture en 1959, le musée a affiché une volonté de bousculer les visiteurs en les confrontant à des œuvres non figuratives et anticonformistes.

L’architecte Frank Lloyd Wright l’a imaginé en forme d’hélice, avec un parcours de visite dans la continuité, du haut de l’édifice à son socle.

Un chef d’œuvre architectural

À l’origine, il existait The Museum of non-objective painting, conçu en 1939 pour accueillir des œuvres de Kandisky et Mondrian. Mais à la fin des années 50, la construction d’un bâtiment fier et grandiose a permis à la fondation Guggenhiem de développer sa notoriété.

Situé dans la Cinquième Avenue, il défie le visiteur avec son architecture insolente et provocatrice dans une époque encore timide et traditionaliste.

Son concepteur, Frank Lloyd Wright, qui est décédé juste avant la fin des travaux, a pensé un lieu résolument moderne pour donner le sentiment de regarder des tableaux de maîtres en étant soi-même dans une gigantesque œuvre d’art.

Les visiteurs sont invités à monter au sommet grâce à un ascenseur pour ensuite emprunter la rampe légèrement inclinée qui les conduira jusqu’au sol, tous en admirant les plus grands artistes du XXe siècle.

Les plus grandes œuvres modernes et contemporaines

La fondation Guggenhiem abrite 6 000 œuvres d’artistes mondialement connus. Certaines sont issues de fondations, d’autres ont été léguées ou prêtées à vie.

Elles se partagent l’espace du musée tout en cohabitant avec harmonie :

  • La Collection Guggenhiem, dont on ne fait plus la réputation pour pouvoir admirer des tableaux de Chagall, Mondrian, etc.
  • La Collection Thannhauser, du nom de ces marchands d’arts allemands du début du XXe siècle, avec des œuvres de Picasso, Chagall, etc.
  • La Collection Kandinsky, avec 150 toiles du fameux peintre russe exposées.
  • La Collection de Giuseppe Panza di Biumo, reconnue comme l’une des plus complète de l’art américain des années 1960 et 1970.
  • La Collection de Justin K. Thannhauser, regroupant des chefs d’œuvres impressionnistes, postimpressionnistes et modernes.
  • La Collection de Karl Nierendorf, qui vient ajouter des peintures surréalistes de Joan Miró et des dessins de Paul Klee.
  • Le legs de Katherine S. Dreier, avec des œuvres de Duchamp, de Man Ray, Brancusi ou encore Archipenko.

Quelques règles à connaître pour une visite réussie

  • Les poussettes, parapluies et sacs encombrants devront être placés à la consigne.
  • Il est interdit d’apporter des boissons (même un biberon) dans le musée.
  • Les photos sont autorisées, seulement au rez-de-chaussée.
  • Seuls les crayons à papier sont admis pour réaliser des croquis.

Vous pourrez également vous restaurer dans l’un des 3 lieux présents sur place pour un repas ou une collation, dont l’un offre une vue imprenable sur Central Park. Deux boutiques de souvenirs sont également installées au rez-de-chaussée et au niveau 5 de la tour.

Le musée est ouvert le lundi, mardi, mercredi, vendredi et dimanche de 10 h à 17 h 45. Le samedi, il est ouvert de 10 h à 19 h 45. Fermeture le jeudi.

Adresse complète : 1071 5th Avenue, New York, NY 10128

Tarif : adulte 25 $ et 18 $ pour les seniors et les étudiants. Gratuit pour les moins de 12 ans.

Laisser un commentaire